Tom, l’étudiant au service des start-up du CES

Tom, l’étudiant au service des start-up du CES

21 janvier 2019

TOM, étudiant marseillais, s’est envolé au CES aux côté de la triplement primée start-up BEELIFE grâce à un partenariat entre le rectorat Aix Marseille et Aix-Marseille French Tech.

 

C’est la naissance d’un partenariat inédit entre un réseau labellisé, le Campus des métiers et des qualifications de la relation client, la Maison de l’emploi de Marseille et Aix-Marseille French Tech pour pallier le manque de commerciaux recrutés par les start-up du territoire. Ensemble, nous souhaitons développer des synergies entre étudiants et start-up et ainsi accompagner le développement économique de ces derniers. En effet les start-up trouvent des difficultés à recruter des commerciaux, des postes déterminants au développement d’activité qui offrent de très belles opportunités. En rapprochant start-up et étudiants, nous souhaitons faire connaître l’univers des entreprises new generation aux jeunes pour qu’elles deviennent, pour eux, un choix d’orientation professionnel.

 

La première action de ce partenariat a été de choisir la start-up qui avait besoin de l’aide d’un étudiant. BEELIFE, a été choisi car la société a remporter un Golden Innovation Awards 2019 avec sa ruche CoCoon pour lutter contre le phénomène de disparition des abeilles. Elle allait donc bénéficier d’une reconnaissance et d’une sollicitation toute particulière lors du salon. De son côté, le rectorat a sélectionné Tom Leonardelli, étudiant en DUT Techniques de Commercialisation à Marseille pour accompagner l’entreprise et la délégation d’AMFT au CES de Las Vegas.

 

Plongé dans le rush que vit une start-up sur un salon d’envergure, il a aidé BEELIFE à présenter et vendre sa solution à des visiteurs du monde entier durant ces 4 jours de CES. Tom aide également BEELIFE depuis leur retour du CES, notamment dans l’exploitation des nombreux contacts acquis sur le salon pour transformer les opportunités en business réel.

 

Son expérience partagée avec ses camarades donnera lieu à un groupe de travail de plusieurs établissements du territoire. L’objectif ? Réaliser un livre blanc sur « comment réussir son salon à l’international », qui pourra servir les années suivantes aux start-up sélectionnées.

French Tech