Erylon wins Elevator Pitch Contest

Erylon wins Elevator Pitch Contest

Le Consulat Général des Etats-Unis à Marseille, en partenariat avec Aix Marseille French Tech, Le Carburateur, l’UPE 13, Capenergies et La Coque organisait un Elevator Pitch Contest à destination des start-ups d’Aix Marseille ce vendredi 7 juin.
Après une dizaine de pitch d’entrepreneurs venus présenter en anglais leur entreprise,  le jury composé de Rose Bloomfield, spécialiste de la prise de parole en public, de Michael Goldberg, professeur adjoint en entrepreneuriat au sein du département de design et d’innovation de la Weatherhead School of Management, de Simon R. Hankinson, Consul Général des Etats-Unis à Marseille, de Richard Crofts-Bolster, spécialiste du conseil pour le développement d’entreprises, et de Christelle Maffre, spécialiste du conseil en management, a décerné ses trois prix :
1er prix – Eric Puydebois et la société Erylon
2ème prix – Thibault Samson et la société Lumi’in
3ème prix – Frederi Bernascolle et la société Venturi Coutellerie
Cet événement s’inscrit parfaitement dans la V2 de la French Tech qui met l’accent sur l’hyper-croissance, un passage à échelle qui ne peut se faire qu’en partant à la conquête de marchés internationaux. Pour cela, un pitch impeccable en anglais, mais aussi une connaissance fine de la culture, des habitudes business des pays visés est impératif. L’Elevator Pitch a été l’occasion de donner aux start-up d’Aix-Marseille l’opportunité de développer ces compétences, mais aussi de tisser des liens avec les Etats-Unis, un immense marché où beaucoup de start-up envisagent de s’implanter. « Une de nos priorités est d’aider les entreprises à se développer à l’international, explique Vincent Berge, VP International Aix-Marseille French Tech. L’événement organisé par le Consulat Général des Etats-Unis à Marseille est une très bonne opportunité pour les start-ups d’Aix-Marseille sélectionnées de se préparer au mieux à la conquête du marché américain ».
Cet événement témoigne du dynamisme des relations commerciales des deux pays ainsi que de la volonté des Etats-Unis de faciliter l’implantation et le développement sur l’ensemble de son territoire des entreprises étrangères et américaines qu’elles soient grandes, moyennes ou start-ups technologiques.

No Comments

Give A Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.